MOTTE-CORDONNIER

BRASSERIE MALTERIE MOTTE-CORDONNIER

RÉHABILITATION EN LOGEMENTS
ARMENTIÈRES | 59

MOA
Histoire & Patrimoine

 

ÉQUIPE
MAES Architectes Urbanistes
Moduo
Land
Profil
JPS Contrôle

SURFACE
9 100 m² SDP

 

COÛT
19,9M€

 

DATES
2021 : travaux de désamiantage/démolition/curage

 

INFOS COMPLÉMENTAIRES
Inscrit au titre des Monuments Historiques en 1999

Les brasserie et malterie Motte-Cordonnier, reconstruites en 1923 par l’architecte Georges Forest sur les rives de la Lys, apparaissent dans les paysages Armentiérois et régional comme un des fleurons de l’architecture industrielle régionale du XXe siècle.

 

Liés à la famille Motte-Cordonnier depuis la fin du XIXe siècle, le site et les bâtiments, exploités pendant soixante-dix ans, assuraient la fabrication en fermentation basse et la commercialisation de la bière de la marque à l’étoile. Son établissement stratégique en bord de Lys permettait de favoriser l’acheminement de l’orge par voies fluviales. L’architecture des bâtiments en briques et béton s’apparente à un château industriel dominé par une tour, où l’emblème de la marque, l’étoile de brasseur, est omniprésent.

 

Délaissées au cours des années 1990, la brasserie et la malterie (façades et toitures) ainsi que la salle de brassage et la cage d’escalier (décors en totalité) sont inscrits titre des Monuments Historiques en 1999.

 

L’enjeu majeur de cette opération, consiste donc en la réhabilitation de l’ensemble des bâtiments de la Brasserie-Malterie en 130 logements. Les équipes veillent, en lien étroit avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC), à préserver ce Patrimoine à travers une reconversion maîtrisée, conjuguant respect de l’histoire et usages contemporains, en prenant en compte la mutabilité du bâti et son rôle à l’échelle du territoire.

 


ACTUALITES

Mai 2021 – Démolition de la cheminée

brasserie motte cordonnier brasserie motte cordonnier brasserie motte cordonnier

RÉFÉRENCES SIMILAIRES